Sources Françaises


Géorgie 44   Serbie 12

La Géorgie a remporté le premier tournoi qualificatif de La Coupe d’Europe des Nations grâce à une superbe victoire contre la Serbie. Huit essais inscrits pour un score de 44-12 devant un public euphorique de 8000 fans massés dans le Tbilissi Stade National en cette soiree de dimanche

Le match, diffusé en direct sur une chaîne TV nationale fut fort apprécié par MM. Kévin Rudd Cadre Technique de développement de le Fédération Européenne et Graeme Thompson, directeur de la Coupe d’Europe des Nations.
Ils ont tous les deux recommandé l’intégration de la Géorgie au sein du tournoi européen qui se disputera cet automne, à condition que la Géorgie satisfasse les critères et garanties de participation, notamment sur un plan financier

Le premier match international joué sur le sol géorgien a permis au public de se régaler grâce à un impressionnant spectacle d’avant match et la prestation de chanteurs et danseurs locaux suivie d’un feu d’artifice gigantesque, tel une cascade de feu dégoulinant des toits du stade ovale. Le public devint encore plus enthousiaste lorsque les locaux accomplirent leur « haka » traditionnel, prélude à une démonstration de jeu époustouflante

Le meilleur restait à venir, et ce fut le cas dès le coup d’envoi. Le centre Gilauri montra la voie à son équipe grâce à deux essais. Ont aussi marqué: Anghuladze, Maissuradze, Samkharadze, Z Koberidze, Gugava et Mkheidze tandis que troisieme ligne Kobakhidze transforma 6 coups de pied

Les Serbes ont toutefois donné du fil à retordre à la formation géorgienne tout au long du match, notamment grâce à deux essais des pensionnaires des London Skolars, Pesic et Popsogorovic. Vukanovic, lui aussi prêté au club de la capitale britannique, inscrivant deux coups de pied

Graeme Thompson déclara à la suite du match:
« La qualité du jeu fut impressionnante et ce fut un fabuleux spectacle sur le terrain. Nous ferons tout notre possible pour que notre sport puisse progresser et prospérer dans cette pays, car il semble évident qu’il y ait une forte demande pour le XIII »

Au cours des matchs précédents, la Serbie a battu la Hollande, tandis que les Bataves l’on remporté en Serbie. Ce tournoi de qualification constitue
une progression considérable pour le Rugby à XIII en Europe

 

Le rugby à XIII gagne la Géorgie

28/02/2005  Géorgie +   *  Par Nino Mandjavidzé

C’est à l’initiative d’un Géorgien de France que le rugby à treize est arrivé en Géorgie. Paata Tsintsadzé est né à Tbilissi, mais vit en France depuis plusieurs années. Journaliste, documentariste, metteur en scène, Paata Tsintadzé a aussi le goût du spectacle des joueurs de ballon ovale

Le rugby à XIII se distingue du rugby à XV par une légère différence du code du jeu. Il représente une modification du rugby classique et son existence compte un peu plus d’un siècle.  Tout paradoxalement le rugby à XIII a été interdit  par le régime soviétique

«La concurrence saine entre le rugby à XV (Rugby union)  et le rugby à XIII (Rugby League) ne peut qu’améliorer l’état général de notre sport favori en Géorgie » explique Paata Tsintsadzé, président de la Fédération Géorgienne de Rugby à XIII

       Après avoir fini ses études supérieures des Langues et Civilisations Orientales à l’Université d’Etat de  Tbilissi et, à l’Université Royale d’Amman en Jordanie, Paata Tsintsadzé rentre dans son pays. Il réalise alors que toutes les tentatives d’exercer son métier d’orientaliste et d’en vivre seront vaines. Il travaille a cette epoque pour l’Agence d’Information de Géorgie. Mais la situation dégradante et chaotique du pays lui donne envie de quitter le pays et d’aller vivre à l’étranger

SPORT ET SPECTACLE

Il rentre d’abord  à Columbia University en 1990 puis sera diplômé en journalisme à Munich en 1992. Il travaille alors pour Radio Liberty et Radio Free Europe. En France, Paata Tsintsadzé obtient la licence d’un entrepreneur des spectacles vivants et celle d’un agent sportif. « Spectacles et sport - voici deux domaines qui me procurent un grand plaisir dans ce monde » confie-t-il

Etant un joueur ordinaire du rugby à XV dans sa jeunesse, il est toujours resté attaché à ce sport. C’est en France en 1995 que, travaillant sur un documentaire consacré au rugby «Cent ans de finales » que Paata Tsintsadzé découvre l’existence du rugby à XIII. A cette époque, le rugby géorgien est dans un état déplorable

En créant la fédération en 2004, son président actuel et le groupe de ses fidèles se fixent un but précis: améliorer l’état général du rugby géorgien. Ils arrivent à obtenir l’aide financière et morale de l’Etat géorgien et du Département des Sports, ainsi que celle de divers partenaires étrangers. La Fédération Géorgienne retrouve un bon chemin

Mais de nombreux problèmes persistent dans le domaine du rugby géorgien. « Jouer sur un terrain plein de cailloux, c’est vraiment de l’héroïsme. Les deux fédérations doivent réfléchir ensemble afin de résoudre ce problème » dit Paata Tsintsadzé 

26 JOUEURS GEORGIENS EN FRANCE

La première équipe nationale de Géorgie du rugby à XIII est déjà sélectionnée. Vingt-six rugbymen vont suivre un premier stage en France. Ils seront logés à Banylus-sur-Mer où se trouve le centre principal du développement du Rugby à XIII français 

« Pour le moment, nous avons un seul objectif: démontrer au monde du Rugby League que les Géorgiens savent bien jouer au rugby à XIII et qu’ils peuvent surprendre en battant des équipes reconnues » explique le président de la Fédération

En parallèle de ses activités sportives,  Paata Tsintsadzé s’occupe aussi de théâtre.  Malgré le manque de temps, il continue à produire, à organiser des tournées, à mettre en scène de spectacles ... Le prochain projet de Paata Tsintsadzé sera un spectacle musical inspiré par la danse et le chant traditionnel géorgiens. Interrogé sur sa double casquette, Paata lance dans un clin d’œil : « Est-ce qu’un bon match de rugby n’est pas une sorte de spectacle, avec son dramatisme, ses beau gestes et la joie exprimée par les joueurs »
 

***

Catalan XIII  *  3/10_2004

Le Président exécutif de la Rugby League [anglaise], Richard Lewis a été élu en tant que nouveau Président de la fédération européenne de rugby à XIII (RLEF) lors de la réunion des présidents européens

M.Lewis a declaré sur la Géorgie:

«ils ont fait de grands progrès mais nous leur avons demandé d’améliorer leur plan à l'avenir

Ils ont l'appui du ministère des sports géorgien et cela nous encourage fortement. Nous avons convenu à la fédération que la ligue géorgienne de rugby pourra se représenter par l’intermédiaire de M. Paata Tsintsadze afin que la Géorgie devienne membre actif de la fédération dans une année

En outre,
la Géorgie sera invitée à toutes les réunions européennes de Fédération et sera inclue dans toutes les activités dorénavant"